jeudi 6 juillet 2017

Retour sur l'atelier "conflit de valeurs" réalisé lors des Assises Sciences Société à Montpellier


Un atelier a été réalisé par le groupe de recherche "ScVal - Science et Participation" autour de Christian Reynaud, lors des Assises nationales Sciences Société en juillet 2017 à Montpellier.

Cet atelier était inscrit dans le programme dans l'axe 5 "incuber et explorer de nouvelles propositions". Le titre exact était : "Conflits de valeurs dans la mise en œuvre de projets sciences citoyennes"

En voici le résumé, sous forme de réponses à deux questions, puis sous la forme de présentation visuelle, par des photographies des résultats et des vidéos des participants.


- En quoi mon atelier a t-il contribué à la problématique de l'axe dans lequel il se situe (cf programme)?
Résolument ancré dans les pratiques et expériences des acteurs de la recherche participative et des sciences citoyennes, l’atelier a permis de réunir différentes catégories d’acteurs (chercheurs, médiateurs, décideurs, citoyens) pour essayer de mieux comprendre le problème du maintien de la participation dans les projets. En effet, de nombreuses expérimentations à la frontière sciences-sociétés nécessitent un engagement des différentes parties prenantes sur le long terme. 

A côté des conflits de besoins et des conflits d’intérêts, souvent assez bien identifiés, les conflits de valeur restent souvent implicites et conduisent au désengagement de chacun. Notre dispositif participatif a permis de recueillir une série de témoignage enregistrés et qui seront mis en ligne sur notre blog (http://scienceetparticipation.blogspot.fr). 

Puis nous avons pu montrer que ce ne sont pas fondamentalement les valeurs des partie prenantes qui posent problème car elles sont généralement partagées par les différentes catégories d’acteurs et il est facile d’identifier les « bonnes raisons » de chacun pour agir tel qu’il le fait. 
  
Ainsi 4 grands domaines de conflit ont été identifiés au cours de l’atelier : 
- le manque d’écoute, 
- les jugements de valeur, 
- l’appropriation du projet, 
- l’inaction.
L’atelier débouche sur des propositions de "principes de fonctionnement" qui peuvent s’inscrire dans une charte de la participation et permettre de réguler les éventuels conflits de valeurs.
- Quelles seraient les recommandations portées par mon atelier ?
Explorer les relations sciences-sociétés nécessite de prendre le temps d’expliciter les valeurs des acteurs qui s’impliquent dans les dispositifs afin de développer des dispositifs de régulation des conflits. 

Voici maintenant le rendu visuel et vidéo des produits de l'atelier.
> Les différentes vidéos réalisées par les participants [lien web], qui présentent des retours d'expériences vécues par ces derniers.

> Les photos des travaux communs :

 Ici, le rendu global de l'exercice avec 5 colonnes :

- Efforts
- Sabotage
- Bonnes raisons
- Valeurs
- Principes



Ici, le rendu de la colonne "principes" :

- Bienveillance / Echange, transmission, dialogue / (Re)création / La récupération
- Être patient
- Ne pas survaloriser le produit par rapport au processus
- Faire et tout en faisant, se faire ensemble
- Réciprocités
- Je viens pour apprendre, quelque soit mon statut (tout statut invité)
- Je suis invité à participer, qui que je sois
- Je viens pour écouter, partager et apprendre
- Donner un temps pour donner à voir comment chacun fonctionne  (pense)
- Prendre le temps de partager les points de vue
- Admettre que son statut / autorité puisse être remise en cause
- Prendre en compte les attentes, espoirs et ambitions de chacun
- Produire une connaissance scientifique
- Transparence = mémoire (choix), financière, économique, espace d'oute (les personnes présentes sont les bonnes personnes)